The World Of Arda


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lac Sérénité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sérénité
Princesse des Neiges
avatar

Féminin
Nombre de messages : 26
Age : 31
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 02/07/2008

Personnage
Race: Humaine
Alignement: Loyal Bon Loyal Bon
Ordre: Lumière Lumière
MessageSujet: Lac Sérénité   Jeu 3 Juil - 20:26



Non loin du Palais des Neiges, une prairie tous le temps enneigée abritait un Lac majestueux qui lorsqu'il n'était pas glacé était d'un bleu éclatant aussi pur que les yeux de l'enfant que la Reine avait trouvé il y a dix neuf ans. C'est parce qu'elle avait trouvé cet enfant si calme, tel un don des Dieux que le Lac avait été renommé Sérénité en hommage à la petite Princesse dont la joie de vivre avait réchauffé le coeur de la Reine. Coeur de la Souveraine qui bondissait désormais à chacune des espiègleries de la jeune fille. Cette dernière supportait de moins en moins le contrôle de sa Mère bien qu'elle savait que c'était par simple inquiétude. Cette connaissance par Sérénité ne l'empêchait pas de désobéir, comme en cette heure matinale où elle se baladait seule. Vêtue d'une robe aussi chaude qu'élégante, la jeune Princesse désobéissante, observait de ses magnifiques yeux bleus les rayons du soleil à peine naissant qui se reflétait dans le Lac nommé en son honneur. Les joues de la jeune femme rosirent, dû au froid ou à l'émotion d'être honorée, elle ne le savait pas vraiment et la jeune fille ne voyait aucune importance à se poser une telle question. Non, elle n'avait qu'une envie c'était d'avoir un compagnon de jeu avec qui faire un duel de boule de neige. Elle regrettait quelque peu d'avoir laissé sa Mère partir sans la saluer mais elle ne supportait pas de voir le visage mélancolique de sa chère mère adoptive. Ce visage l'aurait marqué dans son coeur durant tout le séjour de la Souveraine et elle aurait alors été incapable d'esquisser un sourire sincère. Elle préférait finalement la compagnie du froid matinal, de ce silence en dehors du cris des oiseaux qui eux étaient enjoués. Entre les réprimandes des gardes et la tristesse de sa Mère, il ne faisait pas bon vivre au Palais selon Sérénité. Elle avait envie...de joie, de fête, d'amour, de liberté...Rêvant à cela, la jeune fille ferma les yeux et tourna sur elle-même au milieu de la plaine enneigée...S'avançant gaiement vers le lac, la jeune fille caressa la surface de l'eau tout en observant son reflet.

Sérénité...Quand je te parle oh magnifique Lac, fierté de mon Royaume, j'ai l'impression de me parler à moi-même...

La jeune fille s'assit dans la neige sans craindre le froid en raison de l'épaisseur de sa robe et contempla son image. Ses longs cheveux brun élégamment coiffé, le rose léger de ses lèvres, la noblesse de ses joues et le bleu pur de ses yeux et pourtant, elle n'était qu'une fille comme les autres...Tellement normale que sa mère la protégeait sous prétexte qu'elle ne savait pas se battre. Oh, mais si seulement un tendre Prince pouvait veiller sur elle, Sérénité n'aurait plus besoin des gardes et la jolie Princesse serait enfin pleinement heureuse, un bonheur partagé...

Ce n'était plus son seul reflet qu'elle voyait alors mais également à ses côtés celui d'un somptueux jeune homme, brave, fort mais posé. Il ne serait pas arrogant, pas fier. Tendre mais pas trop ! Plus grand qu'elle et plus fort pour pouvoir s'assurer éternellement de sa sécurité. Oui, un jour, près de ce même Lac, son rêve d'amour verrait le jour...Prochainement, elle l'espérait mais pour le moment, sa seule présence pouvait être vue dans l'eau du lac auquel elle tourna le dos comme un ami qu'elle bouderait avant de rire bêtement aux éclats...

Mère, moi aussi un jour j'aimerai et serais aimée...

Prenant une position que sa mère n'accepterait sûrement pas, la jeune fille s'allongea dans la neige et savoura la douceur de la nappe blanche qui gelait l'ensemble du Royaume et apaisait le coeur de la petite Princesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena
Jeune Chevalier d'Emeraude
avatar

Féminin
Nombre de messages : 590
Age : 27
Localisation : Là où on a besoin de mon aide...
Humeur : Calme
Date d'inscription : 29/03/2007

Personnage
Race: Semie Elfe
Alignement: Loyal Bon Loyal Bon
Ordre: Lumière Lumière
MessageSujet: Re: Lac Sérénité   Dim 3 Aoû - 12:11

Dès le soleil levé, Elena avait revêtu une belle tunique vert sombre et avait laissé ses serviteurs sangler sa cuirasse verte ornée de l’emblème de l’Ordre : une croix dorée incrustée dans le cuir, au milieu de laquelle quatre étoiles à cinq branches, de belles émeraudes en leur centre, formaient une croix plus petite couchée sur des cercles concentriques. A ses yeux, il lui importait de toujours bien paraître devant les habitants d’Endora car elle savait qu’il était important de donner une bonne image : elle faisait partie de ceux qui toute leur vie seraient chargés de protéger ce monde, la Paix, la Liberté, la Justice… Elle enfila ses bottes de voyage, des bottes en cuir seyantes et confortables et boucla sa ceinture autour de ses hanches. Elle glissa son épée et son poignard dans leurs fourreaux, sous sa longue cape verte.

Lorsque ses compagnons d’arme la virent traverser la grande cour, ils se précipitèrent à la fenêtre de leur chambre respective.

-Mais où vas-tu comme ça ? lança Owen, un des frères d’armes de sa génération.
-Le roi et Wellan m’ont chargé d'une mission.
-Quelle mission ? Comment se fait-il que nous ne soyons pas au courant et que tu partes seule ?
-Je ne sais pas moi-même, je dois aller au Royaume des Neiges chargée d’une importante missive.
-Alors pourquoi avoir confié cette tâche à un Chevalier d’Emeraude et non à un messager ?
-Je n’en sais rien…
Ils m’ont aussi demandé de vérifier quelque chose dont je ne peux pour l'instant vous donner plus de détails. Ils ne m’ont pas demander de faire de l’espionnage au Royaume des Neiges bien sûr, mais de vérifier que tout va bien, remettre la missive aux mains de la Reine, et m'assurer de l'absence d’ennemis dans le territoire voisin, à l’Est.

-Mais pourquoi toi ? C’est tout de même étrange que l’on envoie un des nôtres effectuer une mission seul, même si je ne conteste bien entendu ni ta qualité ni ta bravoure…
- Etrange oui… Je ne comprends pas pourquoi ils souhaitent que je prenne un tel risque… Et même si il n’y a pas de réel danger, pourquoi ils sacrifient un de leurs chevaliers en l’envoyant seul à la frontière.
Je pense qu’ils savent ce qu’ils font.
Du moins j’espère…


Elena n’avait eu aucune raison de prévenir ses compagnons de la requête du roi et du chef de leur Ordre, mais elle n'aimait pas non plus leur cacher les choses, ce qu’elle se voyait dans l’obligation de faire dans le cas présent. Aussi ferma-t-elle discrètement une partie de son esprit à double-tour. Si elle n’avait pas été la plus douée du groupe pour tout ce qui concerne les manipulations de l’esprit et la télépathie, ils auraient sans aucun doute remarqué qu’elle leur cachait quelque chose et aurait tôt fait de lire dans son esprit de quoi il s’agissait. Pourtant, si Emeraude Ier avait voulu qu’ils l’accompagnent, il le lui aurait fait savoir. Il était très important qu’un Chevalier exécute ses ordres sans jamais tenter de les interpréter à sa façon. Pour elle s’était suffisamment difficile, elle préférait toujours peser ses actes et préférait agir en connaissant son bien fondé. Elle avait accepté avec les années que l’on la commande. Mais elle n’avait pas la mentalité d’un serviteur exécutant sagement les ordres que l’on lui donne sans se poser de question. Son esprit était libre et elle jugeait de chacun de ses actes, de plus, elle était facilement indépendante et autonome. Elle prenait d’ailleurs souvent elle-même beaucoup de décisions et avait du parfois contesté des ordres qui ne lui avaient pas paru très justes. Dès le début de son apprentissage au Château d’Emeraude, elle avait manifesté d’indiscutables qualités de chef. Pourtant elle était une femme, une petite fille même, à l’époque de ses premiers mouvements de rébellion, et l’Ordre avait déjà un chef incontesté qui était devenu plus tard son maître. Elle avait un esprit de stratège, et son apparence de noblesse et de féminité cachait bien plus que l’on ne pourrait le croire. Pourtant, tout son corps était très musclé, à l’image des Elfes dont sa descendance était manifeste. Bien qu’encore jeune, telle une Elfe, elle maniait toutes les armes avec grâce et puissance. Elle était rapidement devenue l’héroïne de sa classe. Elève studieuse, prodigieuse combattante, redoutable magicienne… Seulement, si elle accomplissait ses tâches avec diligences, elle avait aussi de nombreux défauts qui venaient contrebalancer toutes ses belles qualités…

Le soleil brillait haut dans le ciel lorsque la jeune femme arriva en fin en vue du Royaume de Diamant. Après avoir contourné la Montagne de Cristal, le pic le plus élevé d’Endora, le Chevalier d’Emeraude avait pénétré dans ce grand royaume voisin à la fois du Royaume d'Emeraude et du Royaume des Neiges. Elle était entrée dans une grande forêt de conifères et les odeurs qui l’assaillaient l’emplissaient d’une joie presque sauvage. Loup trottait à ses côtés, ne semblant pas essoufflé alors qu’ils avaient déjà parcouru plusieurs dizaines de kilomètres et qu’il devait soutenir le rythme d’un cheval. L’animal était très endurant. Son pelage gris perle brillait au soleil et les quelques gouttes rejetées par la rosé qu’il foulait lancées mille éclats. L’animal possédait les prémices de la beauté du loup adule, bien qu’il soit pourtant déjà adorable et magnifique. Un fin museau gris pâle. De grandes oreilles argentées lisérées noir. D’élégants yeux d’ambre bordés de noir. Ces yeux… Aussi clairs que le reflet du soleil dans une eau de source. Elena le regarda avec le sourire. Elle savait qu’il ne pouvait voir les couleurs et que ses yeux dorés ne voyaient qu’en argent et gris. Poursuivant sa galopade, elle restait pourtant fascinée par ses mouvements souples de prédateur qu’elle savait avoir fini malgré elle par adopter et qu’elle voyait en toute puissance sur cet être. Il regardait droit devant lui, mais elle savait qu’il avait ressenti son regard à la façon dont il avait légèrement baissé ses oreilles.

Elena aimait Loup, il était plus qu’un ami fidèle ; c’était pour elle un frère. Lorsqu’elle agissait, elle sentait naturellement si l’animal approuvait ou non son acte. En réalité, la connexion entre eux était si forte qu’ils agissaient la plupart du temps instinctivement de paire. Cela leur avait été très utile, surtout lors d’un combat. Loup n’était pas un simple loup et Elena ainsi que son entourage s’en était rapidement rendu compte. Il ne ressemblait à ses semblables que dans sa nature et son instinct, mais son allure allait bien au-delà de ses merveilleuses bêtes. Il n’avait pas été vraiment domestiqué tel le chien comme l’on pourrait le croire à le voir aux côtés de la jeune fille. Il chassait sa propre nourriture et considérait qu’Elena et les autres chevaliers formaient sa meute, meute dont il avait très vite appris qui était le dominant. Il avait en effet tout de suite respecté pour tel le chef de leur ordre. Et il y avait plus que ça… Son intelligence était très impressionnante. En effet, même si l’on pouvait considérer le loup comme un animal intelligent, son intelligence était de loin supérieure et incomparable. Les Chevaliers s’étaient d’ailleurs demandé à plusieurs reprises si ce n’était pas une créature envoyée par les Dieux pour aider le jeune chevalier dans sa mission de protecteur ou pour une autre mission dont elle n’aurait pas encore eu connaissance… Parfois, les yeux de Loup semblaient voir des choses que seul lui pouvait voir et son regard semblait aussi parfois empli d’une sagesse sans âge. Elena croisa rapidement le regard de l’animal, sans pourtant le fixer car cela était considéré comme une menace ou de l’irrespect chez les loups, et lui adressa un sourire de loup. Loup lui répondit de la même manière et leur message silencieux en resta là. Par ce regard et ce sourire, ils venaient simplement de se dire à quel point ils tenaient l’un à l’autre et ils étaient heureux de le savoir à ses côtés.

Le voyage se poursuivit pendant des heures et un fois la nuit tombée, ils s’arrêtèrent dans une grande forêt. Elena ne prit même pas la peine d’installer un campement. Elle avait besoin de peu de sommeil mais son destrier avait besoin d’un peu de repos. La jeune fille décida qu’il serait aussi inutile de faire un feu car elle n’avait aucun aliment à cuire et son corps était résistant à toutes les différences de température si bien qu’elle n’avait pas besoin de se couvrir en hiver ou de se dévêtir en été. De plus, elle voyait dans la nuit presque aussi bien qu’en plein jour, ses yeux captant bien la moindre source de lumière et ses sens et ses dons magiques lui permettant de sonder avec aisance n’importe quel endroit. Elle sortit simplement de son sac un morceau de jambon fumé, et après avoir donné sa part à Loup, elle en mangea quelques morceaux. Ils finirent ensuite leur repas avec des baies sauvages, et elle se roula en boule entre les racines d’un gros chêne centenaire qui dominait les alentours. Elle attendit que Loup se blottisse contre elle et au moment où elle sentit la douce e rassurante chaleur de son pelage, elle sombra dans le sommeil, certains de ses sens restant pourtant encore en veille près à parer un quelconque danger.

Lorsqu’elle se réveilla, peu avant l’aube, Loup était déjà parti. Elle ne s’en inquiéta pas car il demeurait toujours attaché à elle par ce lien incompréhensible et elle savait qu’il ressurgirait à l’instant même si elle avait la moindre difficulté. Elle lui faisait confiance tout comme lui avait confiance en elle. Mais ils respectaient néanmoins cette liberté sauvage de chacun si bien qu’ils étaient libres de partir l’un sans l’autre, sans explication. De toutes manières, ils le faisaient rarement ou lorsqu’ils le faisaient ce n’était que pour un temps assez court, guère plus de quelques jours. Loup finissait tôt ou tard par rejoindre Elena, mais cette dernière savait que dans quelques temps elle risquerait de l’attendre plus longtemps. Pour l’instant, son compagnon animal était trop jeune et n’avait pas tout à fait atteint l’âge adulte, mais elle savait qu’elle ne pouvait stopper la nature et que tôt ou tard il trouverait un véritable compagne, une de sa race avec qui il choisirait peut-être de fonder sa propre meute. Elle ne pourrait pas alors le retenir et qui sait alors si par la suite il choisirait de revenir vers elle ? De même pour elle, et elle n’osait trop y penser, lorsqu’elle aurait trouvé l’âme sœur… Mais ce n’était guère un objectif du moment et elle se plaisait à cette relative indépendance. Elle avait ses frères et sœurs d’armes, elle avait Loup, et cela lui suffisait.

Ils arrivèrent au Royaume des Neiges en milieu de journée. Elle aperçut au loin les pics escarpés dans toute leur splendeur et la neige tombait déjà depuis quelques temps en gros flocons, bien qu’il fut encore le plein été. Un chemin avait été pratiqué dans la paroi de la falaise du temps où le Royaume des Neiges participait aux échanges extérieurs. En effet, depuis quelques dizaines d’années, il s’était quelque peu replié sur lui-même, et n’appartenant pas aux Douze Royaumes, il avait alors adopté une certaine autarcie vivant de ses quelques maigres ressources et perdant peu à peu de son resplendissement d’antan vis-à-vis des autres royaumes. La rumeur disait que la reine se morfondait alors dans son palais et avait sombrée dans une profonde nostalgie. L’Empereur Noir n’avait plus attaqué depuis des centaines d’années et les seules attaques avaient été celle des Rais, les envahisseurs barbares venus de l’Est. Celles-ci avaient été si aisément repoussées par l’Ordre que les royaumes n’avaient presque pas eu besoin de faire intervenir leurs propres armées.

Elena arrêta son cheval à l’entrée du chemin, descendit de sa monture puis recouvrit ses quatre sabots d’une toile grossière qui les protègeraient néanmoins du froid et préviendrait des éventuels dérapages sur les plaques de glace qu’ils ne manqueraient pas de rencontrer. Pour ne pas paraître plus étrange qu’il n’en faut dans un tel décor, le Chevalier décida de détacher la chaude cape de sa selle pendant que son cheval se désaltérait et la jeta sur ses épaules. Elle alla ensuite fouiller le sac de provision et trouva du pain sec et des figues sèches qu’elle mangea tout en observant le pan de mur rocheux. Ses sens aigus ne lui indiquaient rien de particulier. Elena fut même surprise de n’y trouver aucun soldat de garde le long de cette frontière et ce sur plusieurs kilomètre. Ce fut avec peine qu’elle constata une fois de plus qu’un royaume avait levé le pied sur sa sécurité, ne se sentant plus menacé ou ayant oublié la menace qui avait pesé quelques siècles plus tôt et qui n’était selon la croyance jeune fille, qu’un mal endormi.

Quelques minutes plus tard, Elena remonta en selle et ils s’approchèrent des rochers. La rivière Roana bouillonnait en une violente cascade du plateau rocheux et son rugissement devint bientôt assourdissant. Ils seraient vulnérable sur ce sentier découvert, mais c’était apparemment la route la plus directe jusqu’au pays de neige. Hathir grimpa la falaise avec beaucoup de réticence, ce qui surprit quelque peu la jeune fille. Celle-ci ce dit que c’était sans doute l’empreinte de magie à l’œuvre que l’on ressentait une fois le pied mit dans ce pays. Elle se dit qu’il devait sans doute y avoir une protection magique, sans doute mise en place par la reine elle-même qui était l’un des plus grands maîtres magiciens d’Arda. Le royaume n’était donc pas sans protection comme il le laissait croire et un respect naquit dans le cœur d’Elena pour ce grand magicien dont ses sens développés lui permettaient d’admirer une partie de l’œuvre.

Je mettrais sûrement des années d’apprentissage pour parvenir à accomplir un tel chef d'œuvre de magie, et encore, sans mettre être certaine de parvenir à ce résultat,se dit-elle émerveillée. Cela semble tellement parfait, je n’y trouve aucune faille, aucune faiblesse.

L’ascension dura plus d’une heure. Loup en tête, Elena ne cessait néanmoins de rester attentive, même si elle savait qu’il ne lui servirait à rien de pressentir une attaque. Ainsi exposés sur ce sentier, elle et Loup étaient aussi faciles à cueillir que des oisillons dans leur nid. Elle fut soulagée d’atteindre le plateau enneigé, mais le spectacle qui s’offrit à elle la mit dans un tout autre état d’esprit. Au loin, la forteresse des Neiges et son immense palais brillait comme un cristal pénétré par les rayons du soleil. C’était d’une beauté à vous couper le souffle, presque aussi incroyable que la Grande Arche. L’astre du jour brillait d’ailleurs de tous ces feux ayant atteint son zénith.

_________________


+ Chevalier d'Emeraude de la Seconde Génération +


Dernière édition par Elena le Mer 19 Nov - 15:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldofarda.forumactif.com/
Elena
Jeune Chevalier d'Emeraude
avatar

Féminin
Nombre de messages : 590
Age : 27
Localisation : Là où on a besoin de mon aide...
Humeur : Calme
Date d'inscription : 29/03/2007

Personnage
Race: Semie Elfe
Alignement: Loyal Bon Loyal Bon
Ordre: Lumière Lumière
MessageSujet: Re: Lac Sérénité   Dim 3 Aoû - 12:12

La jeune fille remarqua, comme sur les cartes du royaume qu’elle connaissait par cœur, qu’il lui fallait traverser d’abord le grand lac, renommé il y a quelques années, lac Sérénité, avant d’atteindre la palais. Le contourner serait une perte de temps immense, aussi commença-t-elle par vérifier qu’aucun piège n’avait été installé et que l’onde paisible de ce lac ne recelait aucun danger. Une fois fixée, elle se décida à utiliser un de ses nombreux dons. Elle savait qu’il s’agissait d’une relative perte de son énergie, mais elle serait minime par rapport à l’énergie considérable qu’il fallait à un autre chevalier pour faire de même. En réalité, elle sa savait la seule de ses compagnons à pouvoir le faire ; la maîtrise de l’eau et de l’air étaient de son ressort tandis que la maîtrise du feu était celle de son maître. Ils n’étaient que trois chevaliers à utiliser la maîtrise des éléments, les autres n’en ayant pas la capacité ou un faible don dans ce domaine se consacrait à d’autres. Elena excellait dans la maîtrise de ses deux éléments tout comme elle excellait en télépathie ou en télékinésie mais lorsqu’elle avait tenté de maîtriser le feu ou les serpents électrifiées, cela avait été pour elle un véritable échec.

Le jeune guerrier-magicien créa donc une grande plaque de glace à la surface du lac et y fit avancer sa monture après en être descendu. Loup, après une brève hésitation, se décida à les rejoindre. Elena fit ensuite avancer à grande vitesse l’ilot de glace sur le lac tout en regardant droit devant. Puis, avoir effectué environ deux kilomètres ainsi et être arrivée à la moitié, elle se décida à faire les dernières lieues restantes à cheval.

A peine avait elle posé le pied à terre qu’un étrange blizzard se leva, lui brouillant quelques peu la vue et l’empêchant de voir à plus de quelques mètres devant elle. Loup les suivait de près, la tête baissée et les oreilles plaquées contre son crâne. Durant leur progression Elena sentit une présence et détecta presque tout de suite qu’il s’agissait d’un être humain ou du moins, une créature au fonctionnement psychique et à l’empreinte très semblable. Un ou deux kilomètres ainsi encore, la capuche rabattue sur le visage, le vent hurlant et sifflant et la neige tourbillonnant, puis tout s’arrêta aussi soudainement que c’était arrivé.

Elena retira alors sa capuche, laissant ses longs cheveux de jais ressemblés en catogan flotter au vent et son visage angélique capter les rayons du soleil. Un sourire s’étira sur ses lèvres tandis que ses yeux d’elfe voyaient déjà la silhouette d’une personne agenouillée au bord du lac à quelques kilomètres de là. Le chevalier remonta alors sur sa monture et galopa dans cette direction.

Après quelques instants, elle put définir l’individu comme étant une femme, ou plutôt une jeune femme. Mais elle ne ressentit aucun don pou la magie en elle, aussi en conclue-t-elle qu’il s’agissait d’une simple humaine. Elle ne pensa pourtant pas écarter pour le moment l’idée de danger. L’image de cette jeune fille allongée dans la neige, dans le froid près d’un lac immense dans l’un des pays au climat le plus ingrat du continent suffisait amplement à l’intriguer. Aussi ralentit-elle l’allure pour arriver à un petit trot silencieux près d’elle sans que celle-ci ne donne signe indiquant qu’elle l’avait remarqué.

_________________


+ Chevalier d'Emeraude de la Seconde Génération +
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldofarda.forumactif.com/
Sérénité
Princesse des Neiges
avatar

Féminin
Nombre de messages : 26
Age : 31
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 02/07/2008

Personnage
Race: Humaine
Alignement: Loyal Bon Loyal Bon
Ordre: Lumière Lumière
MessageSujet: Re: Lac Sérénité   Mar 11 Nov - 17:47

Le blizzard qui s’était levé avait sorti la jeune Princesse de son sommeil remplis de songes heureux. Des rêves tout aussi limpides que sa vie monotone pour la jeune femme qui rêvait d’aventure. Loin de se plaindre du blizzard qui avait joué avec ses cheveux, Sérénité apprécia ce léger changement dans son quotidien insipide. S’agenouillant, elle savoura les quelques flocons de neige qui caressaient son visage et les cueillit dans ses mains, admirant leur fonte par la rencontre avec ses gants.

Si moi aussi je pouvais m’évaporer et renaître…vivre chaque jour une nouvelle vie…

Un immense sentiment de solitude conquit à nouveau la jeune femme alors qu’elle n’avait pas d’amis, pas d’amant. Elle n’était entourée que de l’amour de sa Mère et même si cet amour comptait énormément pour la demoiselle qui admirait la Reine, il lui manquait quelque chose. Elle ne pouvait s’empêcher de rêver de liberté et d’être entourée. Le Royaume des Neiges n’était pas un Royaume terriblement animé, les visiteurs étrangers se faisaient rare alors même que la population originaire du Royaume était déjà faible. S’allongeant dans la neige, la jeune femme joua avec tout en soupirant, rêvant à d’autres horizons…

Si seulement Mère me laissait voyager…


Mais la jeune femme était toujours confinée dans le Palais, enfant elle avait eu des précepteurs qui alliés à son espièglerie naturelle lui avaient permis d’être une demoiselle intelligente et érudit, mais à quoi bon ? Elle serait morte des centaines d’années avant sa mère… Ce n'est pas que la jeune femme rêvait de monter sur le trône du Royaume des Neiges, loin de là, mais elle savait que sa mort serait une douleur de plus dans le cœur lourd de sa chère mère et Sérénité n’aimait pas voir la souveraine dans un tel état. Sérénité se sentait quelque part coupable d’être née humaine et d’avoir été recueillie par la Reine qui souffrirait en fin de compte de ce choix qu’elle avait fait alors même que sans elle, la petite demoiselle serait morte. Une larme s’écoula le long du visage de Sérénité qu’elle essuya bien vite.

Sortie de ses pensées, la jeune femme se retourna brusquement après avoir entendu des bruits… Se mettant en position de garde alors même qu’elle ne savait pas se battre, ses yeux s’écarquillèrent apercevant une magnifique monture avançant au trot.

La jeune femme leva la tête, admirant les cheveux au vent du cavalier qu’elle fixa intensément sans vraiment distinguer son visage.

Est-ce mon Prince Charmant que j’attends depuis toujours ?

Bien trop pétrifiée pour aller à sa rencontre, la jeune Princesse resta figée, ses mains gantées à sa bouche, le bas de sa robe de laine voguant avec le vent comme ses propres cheveux élégamment coiffés, sa respiration quasiment coupée dans l'attente d'un évènement enfin intéressant dans sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena
Jeune Chevalier d'Emeraude
avatar

Féminin
Nombre de messages : 590
Age : 27
Localisation : Là où on a besoin de mon aide...
Humeur : Calme
Date d'inscription : 29/03/2007

Personnage
Race: Semie Elfe
Alignement: Loyal Bon Loyal Bon
Ordre: Lumière Lumière
MessageSujet: Re: Lac Sérénité   Dim 23 Nov - 12:20

Comme sous le coup d’une colère arbitraire, la tempête s’intensifia. Les mille flocons soulevés par le vent brusque et froid se détachaient à peine du reste du paysage d’un blanc immaculé. Ce paysage sans relief, si plat, si uni, dégageait non seulement une impression de pureté, mais aussi une violence et une puissance sauvages. Le ciel gris perle quelques instants plus tôt avait pris une teinte laiteuse.

Elena n’avait pas la même sensibilité eux différentes températures que les humains, êtres fragiles. Chacune des bouffées d’air qu’elle prenait était un véritable délice qui la revigorait et lui fouettait les sangs. Le froid qui aurait du être mordant et douloureux n’était que tiédeur agréable sur son visage, lui rosissant les joues. Sa peau, d’une blancheur marmoréenne depuis son séjour dans ce pays de glace, avait pris de jolies couleurs qui lui donnaient un air encore plus irréel. La température élevée de son corps transformait en nuage de vapeur opaque chacune de ses expirations.

Rabattant sur sa tête la capuche de son manteau, elle fit encore avancer sa monture de quelques pas. Les sabots de Hathir s’enfonçant dans la neige provoquaient un étrange craquement feutré que seules ses oreilles d’elfe lui permettaient de distinguer dans le vacarme assourdissant de la tempête de neige. Les oreilles plaquées contre son crâne, le cheval avançait, peu rassuré, et il commençait à ressentir les effets de la fatigue et du froid.
Elena n’était qu’à quelques pas de l'inconnue lorsqu’elle descendit en un bond gracieux du dos de son cheval. La jeune femme lui flatta alors l’encolure, lui murmurant des paroles d’encouragement et de réconfort dans la langue chantante des Elfes. Puis, prenant la grosse tête de l’animal entre ses mains, elle envoya une vague de chaleur dans le corps de l’animal. Un frémissement de bien-être parcourut alors l’échine de la bête, indiquant qu’il ne souffrait désormais plus du vent glacial.

Enfin, le chevalier se retourna avec élégance vers la jeune fille qui lui faisait face et la regardait visiblement ébahie.

-Auriez-vous besoin d’aide mademoiselle ?


Son sourire réconfortant et son air avenant cachaient son inquiétude. Elena ne voulait pas effrayer la demoiselle mais elle se souciait tout de même de ce qui avait pu l’amener à se trouver coincée au milieu d’une tempête de neige. Sans doute les gens de ce pays étaient plus résistants au froid, mais il n’empêche qu’il était impossible pour un humain de se repérer dans ce blizzard et très facile de s’y perdre.

Les yeux bleus inquisiteurs du chevalier fixaient intensément ceux de l'humaine. Elle sonda rapidement son esprit pour juger de l’état de celle-ci, mais tout semblait parfaitement normal. Sauf peut-être... Elena résista à la tentation d’entrer directement dans son esprit, et la tentation était forte après ce qu’elle y avait aperçu. Apparemment, elle serait moins étrangère aux yeux de cette jeune fille que tous ceux qu’elle avait rencontrés jusqu’à présent. Elle lui rappelait quelqu’un... Quelqu’un de proche... Et en même temps, elle était différente. Elena soupira, presque déçue d’avoir résisté à la tentation.

Tout cela s’était passé en une fraction de seconde. La fille n’ayant pas répondu, visiblement encore déboussolée, Elena s’avança encore un peu, et se trouva si près qu’en tendant la main, elle aurait pu la toucher.

La jeune femme en question était plutôt jolie, pour une humaine s’entend. Ses longs cheveux noirs encadraient harmonieusement son visage fin et pale et ses grands yeux bleus. Il y avait chez elle quelque chose de délicat et de fragile, une innocence dans son air comme dans son apparence. Très féminine, elle était sans aucun doute ce genre de femmes dont de nombreux chevaliers seraient près à sauver la vie, à remporter des tournois ou à disputer des combats contre un dragon maléfique. En fait, cette impression de faiblesse n’était sans doute qu’une apparence, mais elle poussait les gens à vouloir à tous prix la protéger.

Elena se sentit touchée par cette étrange inconnue, seule au milieu de cette terrible tempête et pourtant si calme, si détachée, si sensible...

-Vous êtes-vous perdue ? demanda-t-elle d’une voix soyeuse, qui malgré le vacarme, était aussi distincte que le son clair d’une cloche.

_________________


+ Chevalier d'Emeraude de la Seconde Génération +
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldofarda.forumactif.com/
Sérénité
Princesse des Neiges
avatar

Féminin
Nombre de messages : 26
Age : 31
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 02/07/2008

Personnage
Race: Humaine
Alignement: Loyal Bon Loyal Bon
Ordre: Lumière Lumière
MessageSujet: Re: Lac Sérénité   Mar 25 Nov - 17:51

Une femme…C’était une simple femme en face d’elle…Bien que simple ne semblait pas vraiment être le mot adéquate tant une force presque surhumaine se dégageait de la cavalière…Ses cheveux volant au grès du vent qui amenait la neige, laissa Sérénité envieuse d’une telle liberté… Était-ce cette rencontre soudaine qui avait fait s’élever la tempête forçant Sérénité à devoir se protéger derrière son lourd manteau aussi blanc que sa peau était pâle. Comme pour la rendre un peu plus « jalouse », le visage de la jeune femme lui rosit gagnant ainsi l’admiration de la douce Princesse…

Cavalière et pourtant si belle…Les hommes doivent se battre pour elle au cours de ses voyages…Comme sa vie doit être merveilleuse…

-Auriez-vous besoin d’aide mademoiselle ?

La question interloqua la jeune femme qui resta rêveuse à l’écoute de la voix mélodieuse de l’inconnue. Certes la voix de Sérénité était louée pour son talent mais la jeune Princesse n’était pas présomptueuse et elle savait reconnaître les qualités des autres. Avait-elle besoin d’aide ? La question resta longuement en suspens dans l’esprit de Sérénité qui tarda à répondre. De l’aide dans cette tempête ? Diantre non, elle avait grandi dans ce Royaume… De l’aide à rendre sa vie plus heureuse ? Oui, oui mille fois ! Et si la déception de se trouver face à une femme était vite retombée, l’idée de se faire une amie, elle était restée !

-Vous êtes-vous perdue ?

Encore une question des plus étonnante… Comment aurait-elle pu se perdre dans sa « maison » ? Une telle interrogation conforta Sérénité dans l’idée que la jeune femme n’était pas du Royaume des Neiges et ainsi qu’elle avait la merveilleuse chance de voyager ! Mais pourquoi se rendait-elle au Royaume des Neiges alors que la Reine était absente ? Traversait-elle le pays pour se rendre dans un autre lieu et désirait-elle y séjourner alors que les étrangers étaient très rares en ce lieu.

Reprenant sa contenance et se rappelant des règles de politesse, Sérénité salua avec élégance la jeune femme en dépit de la tempête qui faisait rage. S’approchant d’elle afin de mieux se faire entendre, elle lui répondit d’une voix douce et claire, presque chantante, en déclinant naïvement son identité.

-D’aide ? Non, où irait le monde si la Princesse des Neiges se perdait dans son propre Royaume... Ma présence en ce lieu vous aura certainement étonnée mais je suis née ici même… La splendeur de ce lieu m’y attire chaque jour…

Sérénité laissa un silence passer entre les deux jeunes femmes alors qu’elle hésitait à être curieuse. Elle scruta le jeune femme qui lui semblait dégager une aura positive bien qu’elle n’avait aucune faculté en la matière.

-Puis-je m’enquérir de votre identité et de la raison de votre venue en ce lieu ?

Ne voulant pas passer pour une « gouvernante » sécuritaire envers les étrangers, Sérénité choisit de s’expliquer alors que sa voix dansait telle une feuille d’automne au grès du vent.

-Voyez-vous il est assez peu fréquent que des étrangers nous rendent visite… Et loin d’en être déplu, j’espère pouvoir vous guider dans mon Royaume… sans pour autant remettre en cause vos facultés d’orientation… Je ne me le permettrai évidemment pas… Je serai tout simplement ravie de rencontrer une nouvelle amie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena
Jeune Chevalier d'Emeraude
avatar

Féminin
Nombre de messages : 590
Age : 27
Localisation : Là où on a besoin de mon aide...
Humeur : Calme
Date d'inscription : 29/03/2007

Personnage
Race: Semie Elfe
Alignement: Loyal Bon Loyal Bon
Ordre: Lumière Lumière
MessageSujet: Re: Lac Sérénité   Dim 28 Déc - 23:13

Elena devina sur le visage de la jeune femme surprise, admiration et curiosité. Elle lui répondit de façon joyeuse et sur un ton si naturel qu’il fit sourire l’elfe. Puis elle salua Elena. S’approchant d’elle afin de mieux se faire entendre, elle lui répondit d’une voix douce et claire, presque chantante, en déclinant naïvement son identité.

-D’aide ? Non, où irait le monde si la Princesse des Neiges se perdait dans son propre Royaume... Ma présence en ce lieu vous aura certainement étonnée mais je suis née ici même…La splendeur de ce lieu m’y attire chaque jour…

Un silence s’installa. Alors Elena vit briller dans les yeux de la princesse une curiosité difficilement contenue, tandis qu’elle-même attendait le bon moment pour prendre la parole.

-Puis-je m’enquérir de votre identité et de la raison de votre venue en ce lieu ?

La voix chantante de la jeune princesse ne lui laissa pas le temps de décliner son identité.

-Voyez-vous il est assez peu fréquent que des étrangers nous rendent visite…Et loin d’en être déplu, j’espère pouvoir vous guider dans mon Royaume…sans pour autant remettre en cause vos facultés d’orientation…Je ne me le permettrai évidemment pas…Je serai tout simplement ravie de rencontrer une nouvelle amie.

Elena fut très intriguée et un peu gênée par les paroles de la jeune héritière. Cette dernière se comportait fort étrangement, comme si elle faisait fi du protocole. En tant que membre de famille royale, elle n’aurait pas du la saluer en premier, ni même chercher à se justifier. Cela la rendit cependant encore plus sympathique aux yeux de l’impétueux chevalier. Néanmoins, l'idée qu'un Chevalier puisse se lier d'amitié avec un seigneur l'effrayait un peu. Elle était d'une part contraire aux règles, et de plus, elle paraissait quelque peu difficile à envisager. Les Chevaliers étaient aux services des grands des Royaumes et leur devait une complète obéissance. La seule relation qui lui venait à l'esprit était celle d'une distance respectueuse comme celle qui existait entre un serviteur et son maître. Celle-ci choisit ainsi de se comporter comme il se devait, et de ne pas relever la dernière proposition. Tendant les paumes vers le ciel et prenant une légère inspiration, elle renforça et agrandit la sphère protectrice qu’elle avait crée à l’aide de sa magie quelques minutes plus tôt pour les protéger de la tempête qui faisait rage. Elle reporta alors son attention sur la princesse.

-Votre Altesse, fit Elena en saluant la princesse par une gracieuse révérence, je suis le Chevalier Elena d’Emeraude actuellement en mission et chargé d’une importante missive à remettre à Sa Majesté, la Reine des Neiges. Je vous prie d’excuser mon erreur de jugement. Mais il reste malgré tout que si vous ne semblez vraisemblablement pas perdu, cette tempête reste malgré tout dangereuse...

En réalité, Elena pensait qu’il s’agissait tout simplement d’un acte inconsidéré, sans doute encouragé par sa visible jeunesse. Une princesse ! Se promener seule, sans garde et sans protection ! Se retrouver coincer au beau milieu d’une tempête de cette force ! Il s’agissait tout simplement d’un suicide pur et simple !

Le manteau immaculé de la princesse irradiait d’une magie puissante qui la protégeait visiblement du froid glacial et mortel. Cependant, face aux déchaînements des forces de la nature, l’issu du combat n’était pas évidente, même protégé par une puissante magie. Les sourcils froncés, le chevalier reprit sa diatribe tout en conservant déférence et respect pour que celui-ci n’ait pas trop l’air d’une réprimande.

-Vous risquiez de vous faire piéger sous la neige et la glace ! Certes, vous auriez eu de bonnes chances de vous protéger du froid grâce à votre manteau, mais cela ne vous aurez que peu aidé contre ce vent mordant...

Elena saisit la bride d’Hathir qui avait commencé à frotter sa tête contre l’épaule de sa maîtresse. Elle s’installa d’un bon vif sur le dos de l’animal et tendit la main à la princesse en souriant, l’invitant à monter en selle.

-Me feriez-vous l’honneur de m’indiquer la voie la plus rapide conduisant au Palais des Neiges Votre Altesse ?

_________________


+ Chevalier d'Emeraude de la Seconde Génération +
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldofarda.forumactif.com/
Sérénité
Princesse des Neiges
avatar

Féminin
Nombre de messages : 26
Age : 31
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 02/07/2008

Personnage
Race: Humaine
Alignement: Loyal Bon Loyal Bon
Ordre: Lumière Lumière
MessageSujet: Re: Lac Sérénité   Lun 29 Déc - 17:05

La jeune femme dont Sérénité ignorait encore le nom semblait bien étonnée du comportement de la jeune humaine qui se trouvait dans une telle tempête comme si de rien n’était.

-Votre Altesse,fit Elena en saluant la princesse par une gracieuse révérence, je suis le Chevalier Elena d’Emeraude actuellement en mission et chargé d’une importante missive à remettre à Sa Majesté, la Reine des Neiges. Je vous prie d’excuser mon erreur de jugement. Mais il reste malgré tout que si vous ne semblez vraisemblablement pas perdu, cette tempête reste malgré tout dangereuse...

-Vous risquiez de vous faire piéger sous la neige et la glace ! Certes, vous auriez eu de bonnes chances de vous protéger du froid grâce à votre manteau, mais cela ne vous aurez que peu aidé contre ce vent mordant...

Comme Sérénité le pensait, la surprise du Chevalier venait bel et bien de sa présence en ce lieu. La jeune Princesse put déceler des réprimandes dans le ton du Chevalier qui lui rappela sa chère Mère en voyage. D’humeur contradictoire et désobéissante, Sérénité tournoya sur elle-même au milieu du lac comme pour montrer qu’elle ne risquait rien.

- Pardonnez moi de vous dire cela mais il me semble que vous ne saisissez pas la teneur exacte de mes paroles. Je ne risque que rien puisque je suis née sur ce lac même par un froid d’hiver…Je comprend votre inquiétude mais jamais ce lieu ne pourra être celui de mon trépas.


Les joues de la jeune Princesse s’empourprèrent d’avoir parlé ainsi au Chevalier d’Emeraude qu’elle admirait déjà pour sa force et ce qu’elle ressentait comme de l’indépendance. Bien que vassal des Grands des Royaumes, Sérénité ne pouvait s’empêcher de voir la liberté dans la vie d’Elena, liberté à laquelle elle aspirait peut-être autant que d’aimer. Liberté qui ne put qu’être appuyée par le bon d’Elena montant sur sa monture avec vivacité. La jeune Princesse regarda émerveillée le geste du Chevalier rêvant certainement pouvoir en faire de même mais comment aurait-elle pu engoncée dans son magnifique manteau de laine et sa majestueuse robe dictant chacun de ses actes.

-Me feriez-vous l’honneur de m’indiquer la voie la plus rapide conduisant au Palais des Neiges, Votre Altesse ?

- Pardonnez mon impertinence, Chevalier…J’en ai oublié de vous dire que ma Mère est absente actuellement. J’espère que bien qu’importante cette missive n’en ai pas pour autant urgente.

La main tendue du jeune chevalier qui suivit le bon remémora la jeune Princesse ses rêves de jeune homme charmant qui porterait un sourire tout aussi dévastateur que charmant, dont le regard serait aussi vif qu’intelligent et dont la force serait pour elle aussi rassurant que le cocon de son manteau sur ses épaules. Perdue dans ses pensées, la jeune Sérénité prit la main du Chevalier qui l’aida à grimper sur sa monture, sans aucune difficulté.

- Bien qu’il n’y paraisse pas par cette tempête, le lac se trouve tout près du Palais des Neiges, néanmoins, il nous faudra couper par la prairie pendant deux kilomètres. Une petite allée mène directement sur la porte du Jardin des Neiges. C’est un lieu splendide…

Agrippée timidement à la monture, Sérénité s’imaginait déjà le visage émerveillé du chevalier lorsqu’elle découvrirait les lieux. Bien que peu accueillant par son climat, le Royaume des Neiges semblaient si pur aux yeux de la jeune Princesse, aussi pur qu’elle selon certains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena
Jeune Chevalier d'Emeraude
avatar

Féminin
Nombre de messages : 590
Age : 27
Localisation : Là où on a besoin de mon aide...
Humeur : Calme
Date d'inscription : 29/03/2007

Personnage
Race: Semie Elfe
Alignement: Loyal Bon Loyal Bon
Ordre: Lumière Lumière
MessageSujet: Re: Lac Sérénité   Lun 5 Jan - 16:47

- Pardonnez mon impertinence, Chevalier…J’en ai oublié de vous dire que ma Mère est absente actuellement. J’espère que bien qu’importante cette missive n’en ai pas pour autant urgente.

-Il me semble qu’elle soit assez importante, car je doute autrement que le roi d’Emeraude aurait employé un Chevalier d’Emeraude plutôt qu’un messager. Mais je ne souhaite nullement importuner Sa Majesté la Reine, et si son absence n’est pas du trop longue durée, j’escompte l’attendre moi-même pour lui remettre en mains propres comme il me l’a été ordonné. Sinon, je consentirais tout à fait à aller la trouver moi-même, si bien sûr cela ne cause aucun dérangement. L’affaire est assez urgente en effet, sinon je n’aurais procédé de la manière...

- Bien qu’il n’y paraisse pas par cette tempête, le lac se trouve tout près du Palais des Neiges, néanmoins, il nous faudra couper par la prairie pendant deux kilomètres. Une petite allée mène directement sur la porte du Jardin des Neiges. C’est un lieu splendide…

-Je suivrais donc vos indications Votre Altesse. Pour moi, cette contrée m’est totalement inconnue et je n’en sais malheureusement que ce dont j’ai pu m’instruire dans les livres.

-Maintenant, accrochez-vous car nous allons devoir forcer un peu l’allure. Je peux réduire les effets de cette tempête autour de nous, mais je préfère tout de même ne pas rester trop longtemps dans une telle situation. Je serais plus rassurer une fois protégée par quatre murs...

...et surtout lorsque j’aurais la certitude que vous vous trouvez bien à l’abri...

Elena fit aller Hathir au galop, et bientôt, en suivant les indications de la princesse, ils suivirent un instant un allée qui avait été miraculeusement taillée dans la neige –sans doute magiquement- et arrivèrent à un étrange portail. Une fois franchit, elles se retrouvèrent en un lieu à la beauté froide et magnifique. Le lieu était tellement empreint de magie qu’Elena, bien qu’émerveillée, sentit un instant de légers picotements sur sa peau et dans sa nuque, et vit que Loup avait les poils hérissés. L’Elfe mit pied à terre et aida courtoisement Sérénité à en faire autant. Elles avancèrent alors dans un jardin qui semblait se situer hors de toute notion d’espace et de temps...

_________________


+ Chevalier d'Emeraude de la Seconde Génération +
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldofarda.forumactif.com/
Sanaël
Jeune Mentaï
avatar

Masculin
Nombre de messages : 17
Age : 30
Localisation : Derrière toi peut-être, qui peut savoir...
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 15/01/2009

Personnage
Race: Homme
Alignement: Chaotique Mauvais Chaotique Mauvais
Ordre: Ombre Ombre
MessageSujet: Re: Lac Sérénité   Mer 4 Fév - 19:37

Viendra, viendra pas?

Voilà maintenant plus d'une semaine que Sanaël campe non loin du lac, surveillant les allées et venues dans la discrétion la plus totale... Il lui avait bien fallut ce temps pour s'adapter au climat, bien moins clément que ce dont il avait l'habitude... La chaleur et l'aridité du désert lui conviennent bien mieux que les vastes étendues d'eau, même gelées...

Le jeune homme ne comprend toujours pas pourquoi la guilde l'avait envoyé, lui, en ces lieux... Il n'est certes plus un simple mercenaire depuis un moment maintenant, mais de nombreux mentaï restent plus puissants que lui - pour l'instant... Mais il s'était bien gardé d'émettre la moindre opposition. On ne contredit pas les ordres de la guilde, aussi prometteur soit-on... Et puis, il faut bien avouer que cette mission l'intrigue au plus au point...

Cela risque de devenir intéressant rapidement...

Ses consignes sont on ne peut plus claires, et pourtant si troublantes... Rencontrer une jeune fille bien particulière, et laisser faire les choses... Ce que cela peut bien vouloir dire, il n'en a pas la moindre idée, mais c'est aussi cela qui fait tout l'intérêt du jeu...

Alors Princesse, on se dépêche?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sérénité
Princesse des Neiges
avatar

Féminin
Nombre de messages : 26
Age : 31
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 02/07/2008

Personnage
Race: Humaine
Alignement: Loyal Bon Loyal Bon
Ordre: Lumière Lumière
MessageSujet: Re: Lac Sérénité   Mer 4 Fév - 20:22

Ennui....Voilà l'état d'esprit dans lequel la jolie Princesse des Neiges se trouvait. Depuis quelques jours, la seule compagnie qu'elle avait eu était celle de ses romans d'amour et d'aventures. Sa douce Mère semblait fortement occupée et Sérénité savait quand il ne fallait pas la déranger. Pour ne pas améliorer la situation, la jeune héritière avait fait subir sa frustration à son ami d'enfance dont les blagues l'énervaient.

J'espère qu'il me pardonnera...

Comme depuis toujours, un seul endroit pouvait apaiser le coeur bouillonnant de la Princesse. Elle avait donc encore une fois trompé l'attention de ses gardes. Alors qu'ils la pensaient en pleine littérature, l'espiègle jeune femme arpentait les prairies du Royaume des Neiges. Enfin le Lac Sérénité s'étendait à perte du vue aussi calme que la Souveraine du pays.

Vêtue d'une somptueuse robe bleutée et légèrement couverte pour ne pas tomber malade, Sérénité s'avança sur le Lac. Elle se risqua à marcher sur la glace. L'exercice était parfait pour travailler sa grâce et la jeune Princesse l'avait travaillé depuis ses huit ans.

Pourquoi est-il si idiot ?


Pourquoi ? Elle le savait très bien...Comme nombreux hommes du Royaume, l'ami de la jeune Princesse était ravi par sa beauté, sa douceur et sa voix. Mais aucun n'avait compris que Sérénité n'était pas que volupté, elle était également pleine de vie, de rêves, d'espoir...Seul l'inaccessible l'attirait quand tout lui était servi lorsqu'elle le désirait. Elle ne voulait pas de l'amour d'un ami d'enfance...surtout lorsque celui-ci était tout sauf aventurier !

Rêvant d'aventure, de capes et d'épées, la jolie demoiselle tournoya sur elle-même comme elle l'aimait tant. La sensation du vent qui jouait avec ses cheveux et caressait son visage ne cessait d'amuser la jeune femme. Perdue dans sa distraction, elle n'en manqua pas de chuter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sanaël
Jeune Mentaï
avatar

Masculin
Nombre de messages : 17
Age : 30
Localisation : Derrière toi peut-être, qui peut savoir...
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 15/01/2009

Personnage
Race: Homme
Alignement: Chaotique Mauvais Chaotique Mauvais
Ordre: Ombre Ombre
MessageSujet: Re: Lac Sérénité   Mer 4 Fév - 20:48

L'attente payait enfin... Alors que le jeune homme commence à s'impatienter, voilà que la jeune princesse qu'il attend depuis si longtemps - au moins quelques heures - fait enfin son apparition... La description qu'il a eu d'elle ne laisse aucune place au doute, la personne qui se tient devant lui est bien celle qu'il doit rencontrer.

Alors ce n'était pas juste des racontars... Pas vilaine...

Reste à trouver comment l'aborder... Le premier contact est bien souvent le plus important, et celui-ci fait parti de ceux qu'il ne peut se permettre de manquer.

Je ne vais pas non plus simplement m'avancer et lui dire "Salut poulette, ça gaze?" ...

Mais il n'a pas à réfléchir bien longtemps, l'occasion rêvée se présentant bientôt à lui... Bondissant de sa cachette avec souplesse, il glisse sur la glace avec légèreté, se laissant rapidement partir en arrière... Amortissant sa propre chute du bras droit, il réceptionne la jeune fille de l'autre...

-Vous n'avez rien?

Je n'aurais pu espérer mieux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sérénité
Princesse des Neiges
avatar

Féminin
Nombre de messages : 26
Age : 31
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 02/07/2008

Personnage
Race: Humaine
Alignement: Loyal Bon Loyal Bon
Ordre: Lumière Lumière
MessageSujet: Re: Lac Sérénité   Mer 4 Fév - 21:04

Les derniers instants restèrent incompris pour la précieuse Princesse. Un moment son esprit était occupé par son ami, l'autre elle manquait de chuter à terre. Mais...la sensation de la glace ne vint jamais...A la place de cela, un bras sombre amortit la jeune demoiselle. Un un instant, Sérénité se retrouva la silhouette contre le bras d'un inconnu, son regard plongé dans deux yeux bleus à la lueur bien sombre. Elle ne réalisa pas immédiatement que c'était ce même homme qui de sa voix grave s'était adressé à elle.

- Vous n'avez rien ?

La Princesse dont l'éloquence ne lui faisait pas défaut habituellement, resta silencieuse incapable de comprendre ce qui se passait soudainement. Elle bafouilla plusieurs fois alors que l'homme ne l'avait toujours pas lâché. Normalement, elle aurait d'ailleurs dû le lui reprocher. L'esprit de la jeune femme ne devait pas fonctionner correctement...

- Je, Je...Je vais bien. Merci...


Perdue dans la suite de ses actes, Sérénité observa longuement le jeune homme...Le teint mat de sa peau...Il était clair qu'il ne venait pas du Royaume des Neiges...En dépit de sa surprise, la jeune femme sourit enfin avec espièglerie...Enfin l'aventure semblait vouloir lui accorder ses faveurs ? Voulant vérifier qu'il existait bel et bien, Sérénité approcha sa main gantée du visage de l'homme. Sérénité cessa, néanmoins, son entreprise dans la seconde...le regard de l'homme coupait le souffle de la jeune Princesse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sanaël
Jeune Mentaï
avatar

Masculin
Nombre de messages : 17
Age : 30
Localisation : Derrière toi peut-être, qui peut savoir...
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 15/01/2009

Personnage
Race: Homme
Alignement: Chaotique Mauvais Chaotique Mauvais
Ordre: Ombre Ombre
MessageSujet: Re: Lac Sérénité   Mer 4 Fév - 21:35

Les choses n'auraient pas pu mieux se passer... Cette chute providentielle, la rapidité de sa réaction due à son entrainement et son talent... Vraiment, tout est parfait. La jeune fille serrée contre lui, Sanaël attends la réaction qui ne manquera pas d'arriver... tôt ou tard...

Mmh... La proximité ne gâche rien, bien au contraire...

Et pourtant, cette dernière se fait désirer. Les secondes passent, silencieuses, avant qu'une voie cristalline mais peu assurée ne s'élève enfin... Reportant son attention sur elle, le jeune homme pose un regard qu'il espère doux sur son visage...

- Je, Je...Je vais bien. Merci...

S'en rend-t-elle compte? Toujours est-il que la princesse dévisage Sanaël... Oh, elle le fait discrètement bien sur, après tout on ne peut appartenir à la noblesse sans apprendre quelques petites choses... Mais pour l'œil exercé d'un Mentaï, cela ne fait aucun doute.

Et bien et bien... Princesse aimerait-elle ce qu'elle a sous les yeux?

Un sourire espiègle éclaire alors le visage de la jeune fille, alors que sa main gantée s'avance vers son visage... Réflexe conditionné, il lui sourit à son tour, d'un sourire qu'il espère chaleureux et accueillant... Dégageant le bras lui ayant servi à amortir sa chute, il saisit délicatement cette main avancée, déposant un léger baiser sur le bout de ses doigts gantés...

-Tout va pour le mieux donc... Je m'en serais voulu de n'avoir pu venir en aide à une si ravissante jeune femme...

Ce qu'il ne faut pas faire parfois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sérénité
Princesse des Neiges
avatar

Féminin
Nombre de messages : 26
Age : 31
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 02/07/2008

Personnage
Race: Humaine
Alignement: Loyal Bon Loyal Bon
Ordre: Lumière Lumière
MessageSujet: Re: Lac Sérénité   Mer 4 Fév - 21:53

Un frisson parcourut la jeune femme lorsque l'homme déposa un baise-main. Même si elle était habituée à ce genre de politesse, il y avait quelque chose de mystérieux chez cet homme qui appelait la Princesse. Etait-ce parce qu'il était étranger ? Ou le sombre de sa tenue ? Toujours est-il que la jeune femme n'avait plus la prestance que son peuple lui connaissait...

-Tout va pour le mieux donc... Je m'en serais voulu de n'avoir pu venir en aide à une si ravissante jeune femme...

Terrible faux pas...S'il y a une chose qu'elle recevait de tous les hommes, les compliments sur sa beauté étaient les premiers. Pourtant...Sérénité se détacha du jeune homme, observant son reflet (à elle)...Elle ne voyait pas en quoi elle était plus jolie qu'une autre. Ne voulant pas vexer l'étranger par une remarque après qu'il l'ait aidé, Sérénité préféra changer totalement de sujet.

- Quoi qu'il en soit, je vous remercie de m'avoir évité une chute douloureuse...Votre dextérité m'impressionne...Mais il faut dire que mes robes sont bien moins confortables que votre tenue...

Inconsciemment, la jeune femme fixa à nouveau l'homme intriguant. Et maintenant ? Elle ne savait rien de lui, ni pourquoi il se trouvait là. Mais elle ne voulait pas que cette rencontre s'arrête à un échange si court...Devait-elle lui montrer clairement qu'elle désirait continuer leur tête à tête ?

- Comment puis-je vous remercier de m'avoir aidé ? Il serait bien mal aimable de ne pas vous gratifier...

Tout pour qu'il reste un peu plus longtemps...Pour qu'il ne parte pas immédiatement sur son chemin...Sa présence était étrange et la Princesse l'avait noté. Celle-ci préféra néanmoins mettre tout point négatif de côté...Elle allait enfin pouvoir s'amuser...Et peut-être découvrir le monde...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sanaël
Jeune Mentaï
avatar

Masculin
Nombre de messages : 17
Age : 30
Localisation : Derrière toi peut-être, qui peut savoir...
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 15/01/2009

Personnage
Race: Homme
Alignement: Chaotique Mauvais Chaotique Mauvais
Ordre: Ombre Ombre
MessageSujet: Re: Lac Sérénité   Jeu 5 Fév - 21:45

Ce fut à peine perceptible, et pourtant si évident... A peine a-t-il prononcé ces mots que la main tendrement tenue a comme un mouvement de recul... Fugace, mais bien réel. Se relevant lentement, la jeune princesse semble troublée, perdue peut-être...

Tiens tiens... Aurait-elle plus dans la tête qu'elle n'en a l'air?

Se redressant à son tour, Sanaël reste pourtant silencieux... Un bref sourire narquois éclaire son visage alors que la jeune fille contemple la surface gelée du lac, plongée dans ses pensées... Une mission intéressante, vraiment... Mais lorsqu'elle se retourne pour lui parler à nouveau, c'est un visage complètement différent qu'il lui offre, celui du parfait gentilhomme...

- Quoi qu'il en soit, je vous remercie de m'avoir évité une chute douloureuse...Votre dextérité m'impressionne...Mais il faut dire que mes robes sont bien moins confortables que votre tenue...

Une nouvelle fois, le jeune homme subit l'examen attentif de la Princesse... Faisant mine de rien voir de son manège, il se demande quelques secondes ce qu'il doit répondre à cela... et n'en a finalement pas le temps, la voix claire s'élevant à nouveau.

- Comment puis-je vous remercier de m'avoir aidé ? Il serait bien mal aimable de ne pas vous gratifier...

Essaie en arrêtant de me fixer pour voir...

Mais non, il ne peut décemment pas répondre cela... La jeune fille semble ne pas apprécier les compliments sur sa beauté - au moins ne serait-elle pas simplement un bel objet qu'on se transmet de main en main... Dans ce cas, sans doute doit-il choisir une autre voie?

-Vous n'avez pas à me remercier, c'est tout à fait naturel... Quel homme digne de ce nom n'aiderait son prochain que dans l'espoir d'une quelconque récompense?

Tout en prononçant ses mots, Sanaël masse légèrement son poignet droit, celui-là même dont il s'est servi pour amortir sa chute... prenant bien soin d'appuyer discrètement sur quelques points de pression pour le faire rougir...

Allez ma belle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sérénité
Princesse des Neiges
avatar

Féminin
Nombre de messages : 26
Age : 31
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 02/07/2008

Personnage
Race: Humaine
Alignement: Loyal Bon Loyal Bon
Ordre: Lumière Lumière
MessageSujet: Re: Lac Sérénité   Ven 6 Fév - 17:05

La jeune Princesse ne répondit pas. Cela n'avait aucune utilité. Le jeune homme semblait manier la politesse aussi bien qu'un Noble. Il n'était pas question pour la jeune demoiselle de répondre en acquiesçant vulgairement. De plus, si la voix du jeune homme l'enchantait, son attention était plutôt portée sur le poignet qu'il semblait masser.

S'est-il blessé en me rattrapant...? Je ne suis pourtant pas bien lourde...

Evinçant toute mauvaise et ridicule pensée de son esprit, la jeune héritière s'approcha tranquillement du sombre inconnu.

- Vous êtes vous blessé ?

N'attendant même pas une réponse du jeune homme, Sérénité retira un de ses rubans à cheveux aussi bleus que ses yeux. Laissant ses cheveux au vent, la Princesse se permit d'attraper délicatement le bras du jeune homme. Elle constata qu'il avait rougi, certainement par le choc. Elle le regarda quelques secondes comme pour lui demander la permission. Puis, la jeune femme usa de son ruban à cheveux pour bander le poignet droit du jeune homme. Tout en se concentrant sur sa tâche, Sérénité ne put s'empêcher de céder à sa curiosité.

- Puis-je découvrir l'identité de mon sauveur ?

Les yeux de la jeune femme brillaient d'espièglerie. Elle n'avait aucune conscience de l'homme qui lui faisait face. Elle se pensait dans un rêve où elle était l'héroïne d'un de ses contes de fées...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sanaël
Jeune Mentaï
avatar

Masculin
Nombre de messages : 17
Age : 30
Localisation : Derrière toi peut-être, qui peut savoir...
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 15/01/2009

Personnage
Race: Homme
Alignement: Chaotique Mauvais Chaotique Mauvais
Ordre: Ombre Ombre
MessageSujet: Re: Lac Sérénité   Jeu 19 Fév - 16:55

Comme Sanaël l'avait prévu, la jeune fille se jeta presque littéralement à ses pieds pour s'occuper de son poignet "blessé"... Enfin, peut-être n'aurait-elle pas agit ainsi s'il l'avait repoussée alors qu'elle l'interrogeait du regard, mais pourquoi l'aurait-il fait? Après tout, il avait tout arrangé pour que cela se produise...

Pfff.. Surprend moi un peu ma petite...

- Puis-je découvrir l'identité de mon sauveur ?

Cette question qui s'envole soudain alors qu'elle œuvre sur son poignet, elle aussi avait été prévue... Et c'est donc une réponse toute prête qui lui fut servi...

- Votre sauveur? Comme vous y allez fort... Non, je ne suis qu'un homme ordinaire qui a un jour choisit de voyager...J'ai grandit dans le désert vous savez, et voir ces grandes étendues enneigées a toujours été un rêve pour moi...
Mais assez parlé de moi, je ne voudrais pas vous ennuyer avec ces vieux souvenirs...


La princesse avait finit son office pendant qu'il discourait ainsi, aussi s'éloigna-t-il d'un pas avant de s'incliner légèrement

- Je m'appelle Sanaël, du pays d'Aran. Enchanté de faire votre connaissance...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sérénité
Princesse des Neiges
avatar

Féminin
Nombre de messages : 26
Age : 31
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 02/07/2008

Personnage
Race: Humaine
Alignement: Loyal Bon Loyal Bon
Ordre: Lumière Lumière
MessageSujet: Re: Lac Sérénité   Ven 20 Fév - 14:00

Un étranger ! Sérénité en avait été certaine...un citoyen du Royaume des Neiges n'auraient pas pu être aussi mystérieux. Plus encore, n'était-il pas son parfait opposé ? Le teint halé par le désert, la peau de la jeune femme était clair, inéclairé par le froid du Royaume des Neiges...

- Je m'appelle Sanaël, du pays d'Aran. Enchanté de faire votre connaissance...

L'homme avait donc désormais un nom...Elle lui fit une élégante révérence comme pour montrer qu'elle était elle-même enchantée de cette rencontre. Une petite chose dérangea néanmoins la jeune femme...Il ne lui avait pas demandé de se présenter...Sérénité, bien qu'habituée à beaucoup d'attention, comprit bien trop facilement ce que cela voulait dire...La curiosité qu'elle éprouvait pour cet étranger n'était pas partagée. C'était bien la première fois qu'elle ne suscitait aucun regard admiratif...Cette nouvelle situation découverte, Sérénité garda son sourire inébranlable, aussi brillant qu'un rayon de soleil se reflétant sur la neige.

- Je suis enchantée de faire votre connaissance...Sanaël...Au contraire, parlez moi de vous, les étrangers se font bien rare...Vous êtes bien le premier intéressé par des étendues glacés. Nos visiteurs viennent plutôt par obligation habituellement...

La jeune Princesse garda la distance qui s'était installée entre eux suite à l'inclinaison du jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sanaël
Jeune Mentaï
avatar

Masculin
Nombre de messages : 17
Age : 30
Localisation : Derrière toi peut-être, qui peut savoir...
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 15/01/2009

Personnage
Race: Homme
Alignement: Chaotique Mauvais Chaotique Mauvais
Ordre: Ombre Ombre
MessageSujet: Re: Lac Sérénité   Mar 3 Mar - 21:17

Légèrement surprit par le ton soudain plus froid - oh, le sourire est toujours là, la prestance aussi, mais... ce petit quelque chose dans le regard... - le jeune homme laisse échapper un froncement de sourcil avant de se reprendre...

Tiens... j'aurais manqué quelque chose?

Et soudain, il comprend. Tout absorbé qu'il était par sa tâche, il en a oublié l'essentiel : si lui connait l'identité de la princesse, elle, bien évidemment, n'en sait absolument rien ! Sanaël ne peut réprimer un frisson en songeant à ce que son maître aurait pu faire en apprenant une telle erreur... Heureusement, il n'en serait rien, et rien d'irréparable ne s'est encore produit...

Bon, il va falloir jouer serré là...

- Mais... Suivre la route que nous montre notre coeur, n'est-ce pas là aussi une obligation finalement? Je ne nie pas que cela soit parfois impossible, ni que la raison ne puisse nous imposer un autre chemin, mais...


Le jeune homme fait alors une légère pause, comme s'il cherchait ses mots... Le temps, en fait, de se remémorer le discours soigneusement préparé durant cette longue attente, et de l'adapter aux circonstances.

- Pour ce qui est de vous compter mes histoires... Et bien, je n'ai pas l'honneur de vous connaître, mais... Je cherchais justement quelqu'un qui pourrait me guider sur ces terres...

Un dernier sourire est adressé à la princesse, puis le jeune homme se tait, attendant la suite des évènements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lac Sérénité   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lac Sérénité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sérénité / Serene Grace
» Rasta K. Kett, votre dealer préféré
» SDAO gratuit dans quelques mois ...
» Entraînement d'Alucard
» hier soir, l' obscénité en direct!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The World Of Arda :: Arda :: Endora :: Le Royaume des Neiges-
Sauter vers: