The World Of Arda


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Génèse

Aller en bas 
AuteurMessage
Eru
Divinité créatrice
avatar

Nombre de messages : 431
Localisation : Ici, là-bas, partout...
Date d'inscription : 29/03/2007

Personnage
Race: Unique
Alignement: Neutre Strict Neutre Strict
Ordre: Lumière Lumière
MessageSujet: Génèse   Lun 9 Juin - 14:30

La Génèse


VALAQUENTA,
l'histoire des Valars et des Maiars


Au commencement Eru, L'Unique, que dans le langage des Elfes on appelle Ilùvatar, de son esprit, créa les Ainur, et devant lui ils firent une Grande Musique. Le Monde est issu de cette Musique, car Ilùvatar rendit visible le chant des Ainur et ils purent le voir comme une lumière dans les ténèbres. Et beaucoup d'entre eux s'éprirent de sa beauté et de son histoire qu'ils virent naître et se développer comme une vision. Alors Ilùvatar donna Être à leur vision, l'installa au milieu du Vide, le Feu Secret fut envoyé au cœur du monde qui fut nommé Eä.

Ceux des Ainur qui le voulurent se levèrent et entrèrent dans le Monde au commencement du Temps, et ce fut leur tâche que de l'achever et leur travail que d'accomplir la vision qu'ils avaient entrevue. Ils œuvrèrent longtemps dans les espaces d'Eä, qui sont plus vastes que ne peuvent le concevoir les Elfes ou les Humains, jusqu'à ce qu'au moment assigné fût créé Arda, le Royaume de la Terre. Puis ils prirent la vêture de ce monde et y descendirent, et depuis lors y demeurent.





Dernière édition par Eru le Jeu 5 Fév - 13:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldofarda.forumactif.com
Eru
Divinité créatrice
avatar

Nombre de messages : 431
Localisation : Ici, là-bas, partout...
Date d'inscription : 29/03/2007

Personnage
Race: Unique
Alignement: Neutre Strict Neutre Strict
Ordre: Lumière Lumière
MessageSujet: Re: Génèse   Ven 10 Oct - 18:28

Les plus grands de ces esprits furent appelés par les Elfes les Valars, les Puissances d'Arda, et les Humains souvent les appelèrent des Dieux. Les Seigneurs des Valars sont au nombre de sept, et les Valiers, les Reines des Valars, sont sept aussi. Ce sont les noms du langage des Elfes comme on le parlait à Valinor, mais ils ont d'autres noms dans le langage des Elfes des Terre du Milieu, et beaucoup d'autres encore parmi les Humains. Voici, dans le bon ordre, les noms des Seigneurs : Manwë, Ulmo, Aulë, Mandos, Lorien, et Tulkas. Les noms des Reines : Varda, Yavanna, Nienna, Estë, Vairë, Vana et Nessa. On ne compte plus Melkor parmi les Valar et son nom n'est pas prononcé sur la Terre.

Manwë et Melkor étaient frères dans l'esprit d'Iluvatar. Le plus grand des Ainur qui descendit sur le monde était d'abord Melkor, mais Manwë est plus cher au cœur d'Iluvatar et comprend mieux ses intentions. Il était destiné à être, dans la plénitude des temps, le premier des Rois : seigneur du royaume d'Arda et maître de tout ces habitants. En ce monde, il a plaisir aux vents et aux nuages, dans toutes les région de l'air, des plus hautes aux plus profondes, depuis l'extrême bord du Voile d'Arda jusqu'aux aquilons qui font frémir les herbes. Sulimo est un de ses noms, Seigneur du Souffle d'Arda. L'oiseau rapide, aux ailes vigoureuses, il l'aime, et tous vont et viennent à son ordre.

Avec Manwë demeure Varda, Dame des Etoiles, qui connaît toutes les régions d'Eä. Sa beauté est trop forte pour être chantée par les mot des Humains ou des Elfes, car l'éclat d'Iluvatar est encore sur son visage. Dans la lumière réside son pouvoir et sa joie. Elle sortit des profondeurs d'Eä grâce à l'aide de Manwë, après avoir connu Melkor avant le Grande Musique et l'avoir rejeté. Il la haïssait et la craignait plus que tout autre créature d'Eru. Manwë et Varda se séparent rarement et vivent à Valinor. Leurs demeures dominent les neiges éternelles, au-dessus de Oiolossë, le dernier pic de Taniquetil, la plus haute montagne de la Terre. Quand Manwë monte sur le trône, son regard, si Varda est à ces côtés, voit plus loin qu'aucun regard, à travers les brumes et dans l'obscurité, par-dessus les étendus marines.Et lorsque Manwë est auprès d'elle, Varda entend plus clairement que tout autre les cris des voix qui viennent de l'est et de l'ouest, par-delà les monts et les vaux, celles qui viennent aussi des lieux ténébreux que Melkor a placé sur la Terre. De tous les Êtres Supérieurs qui demeure en ce monde c'est à Varda que les Elfes donnent en premier leur amour et leur respect. Ils l'appelle Elbereth, ils invoquent son nom dans les ombres des Terres du Milieu et la célèbrent dans leurs chants au lever des étoiles.

Ulmo est le Seigneur des Eaux. Il est seul. Nulle part il ne reste longtemps, mais parcourt à sa guise les profondeurs marines qui entourent la Terre ou s'étendent sous elle. Sa puissance vient en premier après celle de Manwë, et il était son ami le plus proches avant l'existence de Valinor. Ensuite on le vit rarement au conseil des Valar, à moins qu'on y débatte de sujets graves. Car sa pensée enveloppe Arda toute entière et il n'a besoin d'aucune demeure. En outre, il n'aime pas parcourir les terres et rarement ce vêtira-t-il d'un corps à la manière de ses pairs. Quand les Enfants d'Eru l'apercevaient, ils étaient pris d'épouvante : l'apparition du Roi était terrible, telle une haute vague qui s'avancerait sur les terres, un heaume noir couronné d'écume et une cotte de mailles où l'argent ruisselle, moiré d'ombres vertes. Les trompettes de Manwë sont puissantes, mais le voix d'Ulmo est profonde comme les abîmes de l'océan qu'il est seul à contempler.

Néanmoins Ulmo aime autant les Elfes que les Humains et ne l'ai a jamais abandonnés, même lorsqu'ils encoururent la colère des Valar. Parfois, invisible, il vient sur les rivages des Terres du Milieu, ou s'avance loin dans les terres pas un bras de mer et là, fait résonner ses grandes trompes, les Ulumuri, creusées dans une nacre blanche. Ceux qui sont touchés par cette musique l'entendront toujours dans leur cœur, et la nostalgie de la mer ne les quittera jamais. Avant tout Ulmo s'adresse aux habitants des Terres du Milieu par des voix qu'on entend comme la musique des eaux. Car les mers, les étangs, les rivières, les sources et les ruisseaux sont tous et toutes sous son autorité, ce qui fait dire aux Elfes que l'esprit d'Ulmo court dans les veines du monde. Il connaît ainsi, même au plus profond des eaux, tous les besoins et les douleurs d'Arda qui resteraient sans lui ignorés de Manwë
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldofarda.forumactif.com
Eru
Divinité créatrice
avatar

Nombre de messages : 431
Localisation : Ici, là-bas, partout...
Date d'inscription : 29/03/2007

Personnage
Race: Unique
Alignement: Neutre Strict Neutre Strict
Ordre: Lumière Lumière
MessageSujet: Re: Génèse   Dim 26 Oct - 16:04

¤ Ainulindalë ¤

Au commencement était Iluvatar, le Père Univesel, qui créa par sa pensée les Ainur ou " Bénis " et les dota d'une flamme immortelle. Il les instruisait du Destin du Monde par la musique ; un jour il leur proposa un thème grandiose que les voix des Ainur développèrent en une harmonie merveilleuse appelée Ainulindalë; or voilà que Melkor, le plus savant des Ainur, y mêla des thèmes venus de ses propres pensées pour que sa partie l'emporte sur les autres. Alors une discordance s' éleva et l'harmonie dégénéra en une orageuse cacophonie. Iluvatar opposa de nouveaux thèmes beaux et tristes qui affrontaient la musique bruyante et vaine produite par Melkor ; il finit par tout arrêter et dit : " Puissants sont les Ainur et Melkor est le plus puissant d'entre eux. Les mélodies que vous avez chantées sur mes thèmes, je vous montrerais ce qu'elles ont formé. Et toi, Melkor, tu verras que nul ne peut jouer de thème qui ne vienne de moi. "

Melkor fut alors pris de honte et de colère. Iluvatar donna aux Ainur la vue et leur révéla le Monde nouveau, une sphère suspendue au milieu du Vide ; il leur exposa ce qui est, fut et sera, mais leur cacha une partie des événements, en particulier la fin des temps. Il leur fit voir dans l'avenir l'arrivée des enfants d'Iluvatar : les Premiers-Nés ou Elfes, les Seconds-Nés ou Hommes, sur Arda, la Terre, quelque part dans les vastes espaces. Les Ainur furent saisi d' admiration mais, dans le secret de son cœur, Melkor enviait les dons qu'Iluvatar destinait à ses Enfants et souhaitait former de sa propre initiative des créatures dont il puisse diriger les volontés.

Enfin Iluvatar prononça la Parole " Eä ! que le monde soit " et le monde fut. Beaucoup des Ainur décidèrent alors de descendre dans le monde pour le préparer et reçurent le nom de Valar, " les Puissants ".



¤ L'élaboration de la Terre du Milieu par les Valar ¤

Les Valar avaient vu le Monde futur dans la Prophétie ; c'était à eux maintenant de l'accomplir ! Ils entreprirent donc d'immenses travaux dans les déserts infinis, creusèrent des vallées, édifièrent des montagnes, formèrent des océans... Mais Melkor n'avait pas renoncé à devenir le maître du Monde ; depuis les terres lointaines où il s'était retiré, il s'ingéniait à tout contrarier, à combler les vallées, aplanir les monts. Pourtant la Terre prend forme : quand Melkor imagine le froid pour ternir les lacs, les canicules pour tarir les sources, la pluie de Manwë arrose le sol, la neige embellit les eaux.
Aulë plaça sur de hautes colonnes deux lampes pour éclairer Arda et faire pousser les plantes, ce fut le printemps d'Arda, et les Valar, sur leur île d'Almaren, au milieu du Grand Lac, célébrèrent les noces de Tulkas et de Nessa...




¤ La guerre des Dieux ¤

Melkor en profita pour se bâtir au nord la puissante forteresse d'Utumno et, sous le souffle de sa haine, les plantes pourrirent, les animaux engendrèrent des monstres ; il brisa les lampes, et les colonnes, en s'effondrant, fendirent le sol, un raz de marée engloutit l'île des Dieux. Les Valar durent alors quitter Arda pour l'extrême Ouest du Monde, le pays d'Aman. Dans la région de Valinor ils bâtirent Valmar, la cité aux milles cloches et firent pousser deux Arbres de Lumière, Laurelin et Telperion. Ainsi commencèrent pour de nombreux siècles les Jours Heureux de Valinor : sur cette terre bénie, rien ne fanait, tout était pur. Varda recueillit la rosée de l'Arbre d'Argent et en forma les étoiles. Pendant ce temps, Melkor rassemblait ses démons, les Balrogs et créait des monstres innombrables pour terroriser le Monde ; il construisit au nord une autre forteresse , Angband, qu'il confia à son lieutenant, Amecareth.



Les Deux Arbres de Valinor avant leur destruction par Morgoth
aidé de l'araignée géante Ungoliant

_________________

"Sois humble car tu es fais de boue.
Sois noble car tu es fais d'étoiles."

Règle n°1 : L'administrateur à toujours raison.
Règle n°2 : Si l'administrateur a tort, se référer à la règle n°1


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldofarda.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Génèse   

Revenir en haut Aller en bas
 
Génèse
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Wound, le détenteur de Génèse.
» Bureau de Terragénèse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The World Of Arda :: La Grande Bibliothèque de Tyr'Asslin :: Le Monde d’Arda :: x Histoire-
Sauter vers: