The World Of Arda


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Route du Sud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Selenya
Vampire
avatar

Féminin
Nombre de messages : 9
Age : 24
Date d'inscription : 11/11/2008

Personnage
Race: Vampire
Alignement: Neutre
Ordre:

MessageSujet: La Route du Sud   Mer 21 Jan - 17:29






La Route du Sud poursuit l’horizon, et parait ne jamais s’arrêter. Elle s’étend sur des kilomètres et des kilomètres, rendant les voyages vers la Forteresse d’Argent plus aisés pour les habitants des campagnes. Cependant, peu d’auberges ou de villages bordent sa chaussée.

Le sol en terre battue est chaotique, rendant les trajets difficiles pour les paysans tractant leurs récoltes dans des chariots bon marché. Ce désagrément est néanmoins profitable pour d’autres catégories d’habitants. Les bandits qui jubilent à l’idée de croiser un malheureux dont la roue du chariot s’est brisé.
Malgré toutes les plaintes déposées au sujet de cette racaille parcourant la Route du Sud, les armées du Royaume d’Argent déclarent toute intervention trop coûteuse et avec un succès incertain. Aussi, ces vols se multiplient au fil des ans.

Très peu d’arbres bordent le chemin. Il est entouré par des plaines verdoyantes. Lorsque la fin de la journée arrive, de soleil embrase une forêt lointaine, rendant le paysage magnifique.
Une faune abondante et variée peuple ces bois, et de temps en temps, certaines bêtes osent s’aventurer hors de leur protection végétale. On peut ainsi croiser, dans le brouillard matinal, un troupeau de biches galopant dans l’herbe haute des plaines.




.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selenya
Vampire
avatar

Féminin
Nombre de messages : 9
Age : 24
Date d'inscription : 11/11/2008

Personnage
Race: Vampire
Alignement: Neutre
Ordre:

MessageSujet: Re: La Route du Sud   Mer 21 Jan - 20:09

Elle émit un petit soupir, suffisamment fort pour que son voisin puisse l’entendre, maudissant intérieurement ces créatures qui accordaient, selon elle, trop d’importance à un simple prénom.

-On m’a jadis appelé Selenya.

Elle ne souvenait plus de son nom, et puis de toute façon, quelle importance !

Distraitement, elle commença à fredonner une mélodie, faisant abstraction des regards qui se posaient sur leur couple, décidément louche.

Son impossibilité de flairer les alentours la contrariait énormément. Elle songea quelques instants à fausser compagnie à son partenaire. De partir loin, où l’odeur elfique ne pouvait la suivre, et de s’imprégner de tous les parfums environnants. Après tout, qu’aurait-il pu lui reprocher ? Mais, elle haïssait par-dessus tout fuir, aussi préféra t’elle rester. Si quelqu’un devait partir, c’était lui !

Elle pensa pendant de courtes secondes à se jeter sur lui, pour lui ôter la vie. Ainsi elle aurait put emplir ses poumons, bien que se fut inutile. Mais le souvenir de son odeur ardente lui fit passer l’envie, elle ne voulait pas en plus supporter une sensation de brulure sur son corps. Quel goût et quelle couleur pouvait bien avoir le sang elfique ? Peut être le saurait elle un jour. Mais pour l'heure, elle décida avoir suffisament le temps devant elle pour épargner cette créature. Et puis... elle risquait d'en rencontrer des biens plus déplaisants, ainsi pourrait elle les tuer sans regrets.

Elle se concentra plus intensément sur la chanson qu’elle murmurait, bravant tout ses pensées ensanglantées. Cet air résonnait dans sa tête sans qu’elle sache pourquoi, elle ne savait même plus où elle l’avait appris. Surement pendant ses courtes années de mortelle.

Doucement, à travers la couche de nuages, on voyait le soleil décliner à l’horizon, se reflétant dans les grands yeux rubis de la créature. Elle avait à présent mit en cadence son pas à sa mélodie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erestor
Elfe Banni
avatar

Masculin
Nombre de messages : 450
Age : 26
Localisation : Là où je me trouve...
Humeur : ..........
Date d'inscription : 03/12/2008

Personnage
Race: Elfe Noir banni
Alignement: Chaotique Neutre Chaotique Neutre
Ordre: Neutre Neutre
MessageSujet: Re: La Route du Sud   Dim 25 Jan - 14:57

Erestor écoutait calmement la mélodie que fredonnait Selenya. Il ne connaissait pas du tout cette mélodie mais il la trouvait belle. Le soleil commençait à se coucher à l'horizon. La vampire cadença le pas au rythme de la mélodie, il en fît de même de façon à ne pas être laissé en arrière. Ils marchaient toujours côte à côte.

Pendant cette marche au crépuscule, l'elfe se remémorait ses vingt-sept années d'errance. Quand il fut contraint de quitter sa race, il n'avait absolument aucun regrets. Il chevaucha pendant quelques heures au grand galop puis se reposa au niveau d'une clairière. Il attacha son cheval à une branche d'un buisson. Puis se mit dans sa couverture pour ne pas avoir froid et regarda le ciel étoilé. Quelques jours plus tard, il atteint le Royaume d'Argent. Les routes étaient assez tranquilles mais les brigands ne manquaient pas non plus. Les bois étaient de véritables repères pour eux. Il a toujours été seul avec Fëanáro. Mais jamais, il aurait pensé faire un morceau de route avec une vampire. Surtout une vampire qui sentait le meurtre.

Un bruit bizarre le sortit de ses pensées. Il redressa la tête et regarda aux alentours. Un simple écureuil qui jouait dans un arbre. Après tant d'années tout seul, il est normal qu'il fasse attention à chaque bruits. Alors que cela faisait plusieurs heures qu'ils marchaient, un bois qui longeait la route avait l'air accueillant. Il demanda donc à Selenya :

Et si on s'arrêtait quelques temps dans ce bois?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selenya
Vampire
avatar

Féminin
Nombre de messages : 9
Age : 24
Date d'inscription : 11/11/2008

Personnage
Race: Vampire
Alignement: Neutre
Ordre:

MessageSujet: Re: La Route du Sud   Mer 4 Fév - 19:39

S’arrêter ? Pour quoi faire ?

Selenya ne ressentait aucune fatigue, elle n’avait aucun besoin de dormir. Mais devant la mine épuisée de son compagnon, elle accepta. Ce que les elfes pouvaient être faibles !
Elle connaissait déjà ces bois, et se rappela, pour son plus grand délice, qu’ils étaient peuplés de quelques bêtes sauvages. Un frisson de plaisir parcouru son corps. Déjà Erestor laissai son cheval près un arbre, non loin de quelques brins d’herbes, lui permettant ainsi de brouter tranquillement. Il se retourna ensuite vers le vampire, et lui proposa une partie de chasse.
D’abord, interloquée par cette proposition tout à fait inattendue, elle dévisagea l’immortel qui se tenait face à elle, et qui osait la défier dans ce genre de traque.
Un rire silencieux fit frémir ses lèvres. Il n’avait aucune chance de gagner.
Elle comprit ensuite que par « partie de chasse » il ne proposait aucune course, juste de quoi attraper suffisamment de nourriture pour approvisionner ses sacs déjà vides. Erestor se débarrassa tranquillement de tous les objets qu’il possédait, capables de ralentir sa course. Lorsqu’il se retourna, Selenya était déjà partie.

La stryge était déjà à un kilomètre de l’elfe, lorsqu’il constata sa disparition. Elle pouvait enfin s’imprégner de toutes les odeurs qui l’entouraient, et une, seulement, garda son attention. Un jeune ours mâle, fort et en bonne santé, faisait nonchalamment le tour de son territoire. Ses pupilles s’étaient dilatées, ses muscles étaient bandés, et déjà, elle se précipitait vers ça proie.
Elle le trouva, 500 mètres plus loin, grattant quelques écorces qui avaient osé repousser sur les traces de griffes qu’il avait laissées quelques semaines plus tôt. L’odeur du danger s’infiltrat dans son museau, et eu l’effet d’une décharge électrique. L’ours se releva de toute sa hauteur et poussa un rugissement à en vriller les tympans. Il dévisagea la frêle silhouette humaine qui se tenait face à elle, et, sans prendre conscience de sa nature, décida de l’abattre d’un coup de patte.
La réaction de Selenya ne se fit pas attendre. Elle sauta souplement sur la bête, et lui arracha l’oreille d’un coup de dent. Elle espérait ainsi le rendre plus agressif, et donc s’amuser un peu plus. La surprise passée, le roi de la forêt fixa intensément la créature qu’il avait prit quelques instants plus tôt pour une simple humaine. Il se prépara à bondir à nouveau, malgré le sang qui jaillissait de son oreille manquante, hélàs, il ne fut que trop lent.

Selenya ne voulait qu’une chose, ressentir une vague d’adrénaline. Or l’ours était trop lent pour qu’il puisse y avoir un vrai combat. Elle l’acheva d’un coup et arracha son cœur. Quel ennui…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Route du Sud   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Route du Sud
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'étang de Miragoane déborde sur la route nationale numéro 2
» Soumission au parlement de la feuille de route du gouvernement et des ministeres
» Un nouveau compagnon de route
» Sur la route des caravanes
» "La Route Perdue"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The World Of Arda :: Arda :: Endora :: Les Douze Royaumes :: Le Royaume d'Argent-
Sauter vers: